Autres sites

 
 

Rechercher

 

Coronavirus en France à la mi avril




Thematique: virus
Coronavirus en France à la mi avril

Depuis le début de la pandémie de coronavirus en France, on recense 93 790 cas confirmés et 13 832 décès. Selon les derniers chiffres officiels, 353 morts ont été recensés en 24 heures à l’hôpital.

Le dernier bilan en France

Depuis le début de l’épidémie et jusqu’à ce samedi 11 avril, la France déplore un total de 13 832 décès liés au coronavirus, soit 635 de plus que la veille. 4 889 des décès ont été recensé dans les centres sociaux et médico-sociaux et 8 943 en hôpital. Pour les trois journées consécutives, la baisse se poursuit dans les services de réanimation. Pour ce samedi, le nombre de cas grave pris en charge était de 6 883, contre 7 004 et 7 066 pour vendredi et jeudi. C’est une très bonne nouvelle qui offre un soulagement dans les hôpitaux.

Une situation qui s’empire en Île de France

Parmi les différentes régions en France, l’Ile-de-France est le plus sévèrement touchée par la pandémie. Ce bilan a été marqué par le décès d’un jeune enfant de moins de 10 ans contaminé par le virus covid-19. C’est la plus jeune victime de virus en France. Il est âgé de six ans et se trouvait en réanimation. Hormis l’infection du virus covid-19, d’autres problèmes ont favorisé son décès.

Il faut rappeler qu’avant lui, une adolescente de 16 ans était la première mineure victime du coronavirus en France. La toux était l’unique symptôme ayant survenu une semaine avant son décès. En effet, la région Île de France a déjà reçu plus de dix millions de masques, soit le tiers de la totalité de la commande. Ces masques sont destinés aux soignants, aux Ehpad ainsi qu’aux personnes malades. Les autres individus qui assurent des fonctions essentielles au bon fonctionnement du pays ont également reçu leurs parts.

Les différentes mesures prises par les autorités

Les autorités dans les départements ainsi que le gouvernement ont mis en place d’autres mesures pour limiter la propagation du virus. En effet, plusieurs plateformes comme Hellocare proposent une Carte du Coronavirus e France mise à jour à partir des données publiées par Santé Publique France. D’autres données comme le bilan des malades, la courbe de l’évolution du nombre des personnes contaminées, des personnes décédées et des patients guéris accompagnent le document.

Semaine Sainte – Vendredi Saint et Dimanche de Pâque

Suite à la fermeture de l’espace Schengen depuis le 17 mars dernier, les autorités françaises ont rappelé qu’il n’y aura pas de départs en vacances ou des petites sorties tout au long du week-end Pascal. C’est pourquoi, la préfecture de Police a renforcé les contrôles dans l’agglomération parisienne. Tous les citoyens doivent respecter tous les précédentes consignes. Puisque tous les rassemblements sont interdits, la célébration de la Semaine Sainte s’est effectuée à domicile.

Pour le Vendredi Saint, les fidèles ont pu suivre en direct la célébration. C’était une cérémonie en comité très restreint qui s’est bien déroulée dans la cathédrale Notre-Dame de Paris. Elle a été retransmise en direct à la télévision. Cette cérémonie confinée se poursuivra pour le dimanche de pâque, jour de célébration de la résurrection du Christ. Cette cérémonie présente une très grande importance pour tous les chrétiens, notamment durant cette période de crise sanitaire.

Des mesures sanitaires renfoncées

Dans le département de Val-de-Marne, le conseil départemental a passé une commande de 1,5 million de masque. Il s’agit des masques en tissus lavables et réutilisables. Ils seront distribués aux habitants dès la réception au plus tard à la fin de ce mois d’avril. Une solution permettant de faire face à la pénurie de masque. Cet accessoire réutilisable permet également aux Val-de-Marnaise et Val-de-Marnais qui doivent sortir d’éviter les risques de contaminations.

Une rencontre entre le Président Macron et le professeur Raoult

Hormis les mesures de prévention, le Président de la République Emmanuel Macron et le professeur Didier Raoult se sont rencontré jeudi dernier. Cette rencontre a duré près de 3 heures, durant laquelle le professeur de microbiologie a présenté les résultats de sa dernière étude. Ce sont des résultats tant attendus aussi bien pour le président que pour tous les peuples. En gros, le résumé de cette étude affirme l’efficacité de l’association de l’hydroxychloroquine et l’azithromycine dans le traitement du covid-19. Il a précisé dans le résultat de sa recherche qu’il faut administrer ces deux médicaments immédiatement après le diagnostic pour bénéficier de leur efficacité. Il a également souligné que ce traitement ne présente aucun danger sur la santé du patient.

Pronostic de la prochaine allocution d’Emmanuel Macron

Si le Président de la République a dû parler aux Français jeudi dernier, cela ne se tiendra que le lundi 13 Avril à 20h. Durant cette période, il va poursuivre les rencontres avec les acteurs publics et privés, Français, Européens et internationaux. Ces échanges permettent de faire la mise au point sur les grands enjeux relatifs à la lutte contre le coronavirus. Cette période lui permettra aussi de préparer les décisions à annoncer aux Français. Cette quatrième prise de parole du président de la République sera attendue par des millions de Français. Il faut souligner que selon l’annonce officielle effectuée par l’Elysée à l’AFP, le confinement qui est entré en vigueur le 17 mars se poursuivra au-delà de la date du 15 avril. Il reste donc à savoir la nouvelle échéance. Hormis ce calendrier, tous les citoyens attendent la précision sur l’obligation ou non du port du masque.

Covid-19 – Point sur la prise en charge et le suivi des patients

Tous les patients Covid-19 suspects ou malades doivent bénéficier d’une prise en charge la plus parfaite possible. Cela concerne aussi bien les patients dont l’état de santé ne nécessite pas d’hospitalisation et ceux qui présentent des formes graves ou sévères de la maladie. Pour y parvenir, tous les représentants des professionnels de santé se mobilisent afin de garantir une prise en charge favorable sur l’ensemble du territoire.

Quand consulter ou appeler le 15 ?

En principe, les personnes ayant des symptômes liés au Covid-19 sont invitées à appeler son médecin pour éviter les contaminations. Son médecin évalue et rassure le patient. Il proposera également une téléconsultation et si nécessaire une consultation physique sur rendez-vous physique. Ce sera une dernière option pour limiter la propagation du virus. Si des symptômes sérieux se présentent, le patient ou son proche doit recourir au 15. Il faut souligner que tous les secteurs hospitaliers se concentrent sur les patients dont les formes de maladie sont graves ou sévères.

L’importance de la téléconsultation

Actuellement, le ministère encourage les professionnels de santé à favoriser les exercices en télésanté afin de mieux gérer la crise du coronavirus. Ils doivent utiliser des outils qui respectent le règlement général sur la protection des données, sur l’hébergement des données de santé ainsi que la politique générale de sécurité des systèmes d’information en santé. Dans le cadre de la gestion de la pandémie covid-19, l’arrêté du 19 mars les autorise à utiliser d’autres outils. Tous les praticiens souhaitant améliorer et simplifier la communication avec leurs patients peuvent faire confiance à la plateforme Hellocare.pro. Pour lutter contre la pandémie de Coronavirus, elle propose un service gratuit aux praticiens souhaitant intégrer la téléconsultation dans leur mode de prise en charge.


Partage de l article :

img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________