L'infarctus myocarde, IDM, attaque


L'infarctus myocarde, IDM, attaque. Thematique: Maladie cardiaque vasculaire

L’IDM ou infarctus du myocarde ou du muscle cardiaque est assez souvent évoqué, car il atteint des personnes de plus en plus fréquemment. Ce sont les organes dont la vascularisation est terminale, c’est-à-dire alimentée par une seule artère, qui sont victimes de cette attaque. Le rein, le cœur, le cerveau, les poumons, l’intestin grêle font partie de ces organes. Ce qui nous intéresse ici, c’est l’infarctus du muscle du cœur.

Description de l’infarctus

L’infarctus du myocarde se manifeste par un manque d’oxygène dans les muscles cardiaques, ce qui conduit à la destruction des cellules du cœur. En terme plus technique, c’est dû à une obstruction aiguë d’une ou de plusieurs artères coronaires.

C’est une maladie qui atteint, la plupart du temps, les personnes diabétiques, obèses, stressées en permanence, qui sont victimes d’hypertension artérielle ou qui ont un taux de cholestérol élevé. Mais il y a aussi ceux les gros fumeurs.

Le plus fréquemment, c’est l’athérome qui est la principale cause la maladie. La raison est qu’elle forme des plaques qui bouchent les artères et réduit la circulation sanguine. Mais l’infarctus du myocarde peut également être causé par la diminution du diamètre de l’artère du cœur.

Les symptômes

Les symptômes de l’infarctus du myocarde sont : une douleur dans la cage thoracique dans l’arrière du sternum, une augmentation de la tension artérielle, des nausées, le hoquet, des agitations. Mais il faut aussi être vigilent face à des éructations, une hémiplégie, un accident vasculaire cérébral du type embolie, des douleurs dans l’estomac, une forte sueur, ou encore une un accroissement des battements de cœur.

Les remèdes

Pour prévenir la maladie, il est primordial d’éviter le tabagisme et pratiquer des activités physiques de manière régulière pour que le cœur puisse fonctionner normalement. Il faut aussi dormir convenablement, éviter le stress, avoir une bonne hygiène de vie et surveiller son taux de diabète.

Les médicaments recommandés sont la morphine pour les douleurs thoraciques. La trinitrine sera évoquée pour améliorer l’élargissement de l’artère du cœur. Quant à l'héparine intraveineuse ou sous-cutanée ou l’aspirine, elles seront là afin de détruire et liquéfier les caillots de sang dans l’artère. La prise de statines est également recommandée pour abaisser le taux de cholestérol ou éviter la rechute.

En outre, le recours à la thrombolyse, traitement qui dissout les caillots dans l’artère du cœur, est recommandé. L’angioplastie est une technique qui consiste à faire entrer un tuyau jusqu’à l’endroit à l’origine de l’infarctus. On peut aussi amener du sang neuf ainsi que de l’oxygène vers les muscles cardiaques par la technique de pontage aorto-coronarien.


img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________