Autres sites

 
 



Newsletter

L'épilepsie dysfonctionnement électrique des neurones




Thematique: neurologie
L'épilepsie

La consultation d'un neurologue est de plus en plus sollicitée. Le fait est que toutes personnes ayant, ne serait-ce qu'une migraine, peuvent avoir un dysfonctionnement cérébral qui peut conduire à une crise. Plus de 500 000 Français de jeune âge sont atteints de l'épilepsie et malheureusement, la constatation de la maladie ne se fait que lors de la crise.

Description de l'épilepsie

L'épilepsie est une crise causée par une décharge électrique des neurones. Il y a donc un dysfonctionnement de l'électricité produite par le cerveau. On nomme aussi l'attaque « crise comitiale » et il faut noter qu'elle se répète régulièrement.

L'atteinte peut résulter des convulsions d'une fièvre, de l'hypoglycémie, de l'alcoolisme à un certain degré, du surdosage de médicament ou bien d'une tumeur au cerveau. Il se peut aussi que cela survienne après un accident ou suite à une maladie d'Alzheimer.

Les spécialistes classifient les syndromes selon le cas de la personne qui peut l'avoir tout au long de sa vie et la maladie peut persister ou disparaître. Ainsi, il y a les syndromes épileptiques généralisés, partiels, symptomatiques et idiopathiques.

Les symptômes

Les crises de l'épilepsie sont différentes suivant la classification. Les plus fréquentes sont les cas dits généralisés. Il y a, dans ce cas, la crise tonico-clonique ou le « grand mal ». Le malade perd soudainement connaissance et réagit en trois phases : la phase tonique, la phase clonique et la récupération. Il peut être dans le coma durant quelque temps, aura du mal à respirer et peut perdre ses urines.

Ensuite il y a l'absence ou le « petit mal », qui est seulement enregistré chez l'enfant. Ce dernier perd le contact et a un regard perdu avec des phénomènes tels le spasme, la perte d'urine, le raidissement du tronc... La manifestation peut se répéter plus de 10 à 100 fois par jour.
La myoclonie consiste en des secousses sans perte de conscience, mais le sujet atteint peut tomber par terre. En ce qui concerne les crises épileptiques partielles, il y a les hallucinations des sens, les mouvements anormaux ou la paralysie et les troubles différents.

Les remèdes

L'épilepsie peut se guérir et des traitements efficaces existent. De plus en plus de médicaments sont employés comme la phénytoïne, la carbamazépine et l'acide valproïque. Mais il y a aussi la gabapentine, la lamotrigine, et le topiramate.

Selon les cas, les prescriptions sont différentes, mais en plus, il faut avoir une bonne hygiène de vie. Si l'on est victime de la maladie, il est nécessaire d'avoir un régime cétogène, c'est-à-dire la réduction des glucides. Mais il faut toujours le faire selon des conseils médicaux.

La chirurgie est une possibilité et, en outre, la stimulation du nerf vague. Ainsi, les crises sont réduites ou disparaissent.


Partage de l article :

img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________