Autres sites

 
 



Newsletter

Le cancer du rein symptômes remèdes




Thematique: cancers
Cancer du rein, métastase du tissu rénal

Représentant 3 % des tumeurs malignes, le cancer du rein affecte 8 500 personnes chaque année en France. Il touche les hommes plus que les femmes. Le plus souvent, il est découvert très tardivement, ce qui rend son traitement plus difficile. Mais l'évolution des approches thérapeutiques a pu faciliter sa prise en charge.

Description du cancer du rein

Développé à partir du tissu rénal, le cancer du rein peut être primitif ou secondaire à une métastase. Il peut exister plusieurs types :
   •    Les adénocarcinomes qui représentent la quasi-totalité des cancers du rein chez l'adulte ;
   •    Le carcinome à cellules transitionnelles ;
   •    Le carcinome à cellules rénales ;
   •    La tumeur de Wilm qui affecte surtout l'enfant de moins de 5 ans ;
   •    Les néphroblastomes ;
   •    Les sarcomes ;
   •    Les hémangiomes ;
   •    Les tumeurs juxta-glomérulaires ;
   •    D'autres tumeurs comme les adénomes et les oncocytomes.

Le tabac et l'hypertension artérielle constituent les principaux facteurs de risque. Ensuite, on pourra citer l'obésité, la maladie de Von Hippel-Lindau, l'exposition aux dérivés de pétrole ou d'amiante. Mais les risques se manifestent aussi face aux métaux lourds, au travail dans l'industrie sidérurgique, etc. L'évolution se fait de façon lente, et la taille peut passer d'une petite à monstrueuse.

Les symptômes

Le cancer du rein, dans sa forme typique, se manifeste par la triade classique : douleur, sang dans l'urine et masse du flanc. Mais c'est une forme rare et si ces signes apparaissent, c'est que le cancer est déjà à un stade très avancé. La plupart du temps, la découverte est fortuite, au cours d'une échographie.

Les métastases marquent 20 % des tumeurs et des signes urologiques révèlent les 40 % de la maladie. Ensuite, les signes généraux apparaissent et sont marqués par une altération de l'état général, une asthénie, une anorexie et une anémie. Des céphalées et une hypertension artérielle peuvent aussi se manifester. Enfin, il y a le syndrome paranéoplasique : fièvre de longue durée, hypercalcémie et polyglobulie.

Les remèdes

Le traitement du cancer du rein repose sur des traitements généraux et des traitements locaux, allant d'une chirurgie à une thérapie ciblée.

   •    La chirurgie :
Autant que possible, il est mieux de préconiser une chirurgie conservatrice. Mais pour une lésion étendue, une néphrectomie élargie est indiquée, avec une ablation du tissu rénal et des tissus avoisinant le rein. Elle peut s'étendre sur la glande surrénale, voire la veine cave inférieure.

   •    La médication :
     −    La chimiothérapie : il peut s'agir d'une mono ou polychimiothérapie ;
     −    L'hormonothérapie : la progestérone est le traitement de base, mais n'a pas pu montrer son efficacité ;
     −    L'immunothérapie : elle est utilisée en cas d'échec de la chimiothérapie et de l'hormonothérapie. L'interféron alpha et ou l'interleukine 2 sont les plus indiqués.


Partage de l article :
Les autres articles sur le meme theme: cancers

Saisir un article


img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________