La gestion du tiers payant des professionnels de santé libéraux


Thematique: Administration
La gestion du tiers payant des professionnels de santé libéraux

Le tiers payant fait partie intégrante du quotidien des professionnels de santé libéraux. Pratiqué par une forte majorité, le tiers payant offre des avantages indéniables aux patients pris en charge ainsi qu'aux différents professionnels de santé, qu'ils exercent dans le secteur médical (médecins, chirurgiens, dentistes, sages-femmes, pharmaciens, etc.) ou paramédical (infirmiers libéraux, masseurs-kinésithérapeutes, orthophonistes, ambulanciers, etc.). Afin que le tiers payant représente un bénéfice pour les professionnels et ne tourne pas au cauchemar par l'accumulation de factures impayées et des rejets des caisses obligatoires et complémentaires, il conviendra d'effectuer une gestion du tiers payant rigoureuse, pouvant dans un souci d'efficacité être externalisé.

Le tiers payant

Le tiers payant permet à vos patients de ne pas avoir à avancer la part remboursée par l'assurance maladie et par les complémentaires santé. En revanche, les éventuels dépassements d'honoraires continuent de devoir être réglés directement aux professionnels de santé. Depuis le 1er Janvier 2017, mise en place du tiers payant généralisé, les professionnels de santé libéraux peuvent le proposer à tous leurs patients sur la part obligatoire. Cependant, il reste optionnel et les professionnels ne sont pas dans l'obligation de le proposer à l'ensemble de leurs patients à l'exception de certaines situations ou le tiers payant s'applique de droit, à savoir : CSS (complémentaire santé solidaire), AME ( aide médicale d'état), accident de travail ou maladie professionnelle, actes de prévention dans le cadre d'un dépistage organisé, ALD (affection de longue durée), assurance maternité, etc. Pour le professionnel de santé, le tiers payant va consister à envoyer à l'assurance maladie, les feuilles de soins par voie électronique via l'usage d'un logiciel professionnel. Il peut également choisir d'envoyer la demande de remboursement électronique directement aux organismes d'assurance maladie complémentaire. La télétransmission des feuilles de soins électroniques permet un remboursement plus rapide des honoraires de soins aux professionnels et pour le patient cela simplifie les démarches auprès des différents organismes.

Les rejets tiers payant et factures impayées

Le tiers payant permet une simplification des démarches à réaliser auprès des différents organismes pour être réglé de ses honoraires. Grâce à l'usage d'un logiciel professionnel SESAM-Vitale, les professionnels peuvent réaliser un suivi des remboursements de factures en tiers payant grâce aux retours NOEMIE, sorte d'accusés de réception des factures et de leurs règlements. Egalement, ces retours permettent de suivre les rejets tiers payant et factures impayées. Les motifs peuvent être variés : exonération du ticket modérateur connue au référentiel n'a pas été transmise, ETM non trouvée, prescripteur inconnu, droits non ouverts, etc. Si le suivi des factures en tiers payant et de leurs rejets semble être facilité par la réception des retours NOEMIE, il n'en reste pas moins que le traitement des factures impayées et rejetées est une tâche contraignante et chronophage nécessitant une organisation administrative rigoureuse. Le rapprochement bancaire est également une tâche indispensable au suivi du tiers payant. Un certain nombre de factures, malgré l'envoi de vos feuilles de soins par voie électronique ne sont tout simplement par réceptionnées par les caisses et par conséquent non réglées. Un pointage régulier des différents virements reçus sur votre compte bancaire s'avèrera nécessaire. La gestion du tiers payant prend tout son sens lorsque s'accumule les factures rejetées. L'on comprend aisément qu'une mauvaise gestion du tiers payant que le professionnel peut délaisser pour se contenter uniquement de ce qui est réglé par les caisses aura un impact néfaste sur sa trésorerie. Le recouvrement des factures rejetées et impayées représente une difficulté pour les professionnels qui faute de temps ou de moyens, ne réalisent pas ou bâclent leur recouvrement. Avec le temps les factures impayées s'accumulent et représentent plusieurs milliers d'euros de perte de chiffre d'affaires. Pour recouvrir les impayés en lien avec le tiers payant, il conviendra d'effectuer plusieurs démarches. Initialement, il faudra prendre connaissance des motifs de rejets et en comprendre la signification. Pour cela, il sera nécessaire d'appeler la caisse de sécurité sociale ou la complémentaire en question. Il faudra ensuite procéder au recyclage des factures impayées en procédant à l'envoi de nouvelles feuilles de soins par voie électronique ou par courrier. A posteriori, et pour une gestion du tiers payant efficace, il faudra procéder au suivi des relances effectuées. Le délai de traitement étant relativement long en fonction des caisses, souvent plusieurs semaines, il sera nécessaire de réaliser un suivi régulier et rigoureux.

Externaliser la gestion du tiers payant

Les honoraires impayés sont un fléau pour tous les professionnels de santé libéraux qui ne disposent généralement pas du temps et des ressources nécessaires pour assurer un recouvrement efficace des factures impayées. Afin d'éviter que celles-ci ne s'accumulent et ne représentent plusieurs milliers d'euros, il est possible d'externaliser la gestion du tiers payant et le recouvrement à des professionnels, garantissant ainsi d'être réglé de ses honoraires. Par un suivi à intervalle régulier des données télétransmises depuis le logiciel professionnel, le prestataire détectera l'ensemble des anomalies et factures rejetées qui feront l'objet systématique d'un traitement et d'une relance auprès des organismes concernés. Les factures impayées feront quant à elle l'objet d'une procédure de recouvrement adaptée en fonction du débiteur. Toutes les relances effectuées feront l‘objet d'un suivi afin de s'assurer de leur règlement. Régulièrement, le professionnel de santé reçoit un bilan des démarches accomplis accompagné de l'analyse du motif des rejets. Permettant d'effectuer les corrections dans les dossiers et ainsi diminuer le taux de factures rejetées et impayées. Faire appel à une société de gestion du tiers payant permet, par l'intervention d'un tiers, de se décharger des préoccupations liées aux factures impayées, d'allouer plus de temps à son activité et non pas à la gestion fastidieuse et complexe des factures rejetées et impayées. Cela permet également de se recentrer, en toute sérénité, sur son coeur de métier et surtout, de récupérer son argent par l'action d'experts du recouvrement. Externaliser la gestion de son tiers payant est de son recouvrement de créances est la solution idéale pour libérer du temps et des ressources au sein de son activité tout en conservant une trésorerie saine.


Partage de l article :