Les étapes pour installer son cabinet dentaire


Thematique: Dents
Les étapes pour installer son cabinet dentaire

Le marché dentaire en France fait actuellement l'objet d'un déficit de médecins et d'une répartition inégale sur le territoire. En effet, d'après le recensement effectué début 2016, 57,9% des chirurgiens-dentistes étaient âgés de 50 ans et plus, laissant présager de nombreux retraités dans ce secteur dans les années à venir. En plus, dans les zones rurales, ainsi que les communes de moins de 10 000 habitants, celles-ci n'en disposent que moins d'un cinquième ou 18,8% des chirurgiens-dentistes en exercice. Ouvrir un cabinet dentaire constitue donc un projet professionnel prometteur.


Toutefois, exercer en tant que chirurgien-dentiste en cabinet indépendant est une profession managériale à part entière. Pour le bon fonctionnement du cabinet dentaire libéral, diverses techniques de gestion qui ne sont pas forcément enseignées à la formation initiale doivent être maîtrisées pour améliorer la performance globale (en termes technique, organisationnel, relationnel avec les patients) de l'équipe médicale. Avec BGDS qui est une école proposant une formation spécifique en management dentaire, bon nombre de chirurgiens-dentistes sont capables d'organiser leur activité en toute efficacité. Suivre une formation est également un moyen permettant de connaître toutes les démarches relatives à la création d'un cabinet dentaire, notamment l'étude de marché et la constitution du business plan, sans oublier la recherche des financements.



Réalisation d'une étude de marché



L'étude de marché s'avère une étape fondamentale pour ouvrir un cabinet. Cela permet de valider l'opportunité commerciale de l'installation sur la zone géographique souhaitée et ainsi assurer son évolution et sa pérennité.


Tout d'abord, la zone d'implantation doit être située dans une ville ou un département à faible concurrence, mais avec une forte patientèle. Les zones rencontrant des déserts médicaux sont donc plus sollicitées. Le gouvernement augmente ses subventions du secteur dentaire


L'évolution du marché est un autre point important qui mérite d'être étudié. En d'autres termes, le nombre de demandes de soins dentaires sur la zone d'implantation, les tarifs appliqués, les soins les plus demandés pour pouvoir envisager les équipements adéquats sont des critères essentiels pour déterminer l'évolution du marché. Consulter le remboursement de l'orthodontie


Le type de patients en termes d'âge et des catégories socioprofessionnelles est un autre élément d'étude pour permettre d'évaluer la demande locale et de savoir si les actes demandés sont en adéquation avec les spécialités proposées.


L'offre proposée par les confrères déjà en place doit également être considérée, le type de prestations offertes, des départs à la retraite prévus, etc.



Rédaction du business plan


La rédaction du business plan se réalise après l'étude de marché. Le business plan est un document destiné à présenter le projet de manière structurée, chiffrée et appuyée avec des arguments. Il comporte une partie mentionnant les atouts du projet et une autre partie détaillant un prévisionnel financier contenant le besoin de financement ainsi que le potentiel de rentabilité du cabinet. Il s'agit d'un document professionnel utile à la demande de financement chez les organismes financiers.


Recherche des financements


Il existe plusieurs moyens dans le cadre de recherche de financement pour créer un cabinet dentaire. Soit contacter des investisseurs privés ou des associés pour renforcer les fonds propres. Ou encore, faire appel à une banque ou un organisme financier proposant une location financière pour financer les travaux d'aménagement. Ou bien, recourir aux aides publiques en qualité de subventions ou de crédit d'impôt.


Partage de l article :