Le remboursement de l'orthodontie, comment ça se passe pour un enfant de moins de 16 ans ?


Thematique: Dents
 Le remboursement

L'orthodontie nécessite un accord au préalable pour les enfants de moins de 16 ans. Si vous avez des enfants qui ont un âge de moins de 16 ans, vous devez remplir une demande d'entente avant que le professionnel en orthodontie puisse effectuer les soins nécessaires. Servant généralement à traiter les défauts dentaires, l'orthodontie a été créée pour des fins esthétiques. Contrairement à des soins dentaires habituels, les traitements d'orthodontie engendrent des coûts exorbitants. Mais, est-il possible de se faire rembourser pour des soins d'orthodontie ?

Les soins d'orthodontie, des prix d'honoraires libres

Les soins d'orthodontie sont indispensables pour leur côté esthétique. À réaliser par un médecin stomatologue ou un chirurgien-dentiste expert dans le domaine, ces soins concernent généralement l'installation de prothèses dentaires et de bagues pour rectifier les soucis. Ainsi, le praticien peut parfaitement facturer ses honoraires selon les soins qu'il a offerts à un patient. Pour un enfant de moins de 16 ans, il est indispensable de compléter une demande d'accord, notamment le formulaire S3150 ou S3155. En prenant soin de remplir ce document, vous donnez à votre chirurgien-dentiste le droit de pratiquer des soins sur votre enfant. Il s'agit d'une procédure de mise en conformité avant la réalisation d'un quelconque traitement. La demande peut ensuite être envoyée à la CPAM ou la caisse d'Assurance Maladie. Plusieurs cas peuvent se présenter comme le refus de la CPAM de prendre en charge les soins de votre enfant. Il existe également le remboursement fait par la Sécurité sociale pour des experts du secteur comme celui visible sur le site https://www.orthodontie-paris15.fr .

Le traitement d'orthodontie d'un enfant de moins de 16 ans est-il remboursable ?

Selon les informations énoncées auparavant, un enfant, patient d'un chirurgien-dentiste, qui désire faire des traitements d'orthodontie est tenu d'avoir un accord préalable. Ce dernier sert à rembourser les frais de soins engagés lors des traitements et cela par l'Assurance maladie. Si vous avez un enfant de moins de 16 ans, vous devez vous informer sur les conditions de remboursement. Étant donné que les traitements d'orthodontie nécessitent plusieurs visites auprès d'un praticien, il est conseillé d'étudier les offres proposées par l'Assurance maladie et la Sécurité sociale.

Pour le mode de remboursement du traitement d'orthodontie, voici quelques informations indispensables à connaître. Les traitements sont remboursés à des plafonds précis de 70 % pour les soins qui coutent moins de 120 euros et 100 % pour les soins supérieurs à 120 euros.

Qui peut faire le remboursement des traitements d'orthodontie d'un enfant de moins de 16 ans ?

Si nous nous référençons au coût de traitement de soins d'orthodontie en France, il peut atteindre 630 euros pour un semestre. Si votre enfant doit faire un traitement de 4 semestres, vous devez payer jusqu'à 2843 euros. Il s'agit d'un exemple de différentes sortes de tarifs imposés par les chirurgiens-dentistes. En principe, vous pouvez demander des informations sur le coût d'un traitement en déposant un dossier de devis.

Pour le remboursement des frais, il existe deux sortes d'organismes qui peuvent prendre en charge le paiement des soins : la Sécurité sociale et la compagnie d'assurance ou la mutuelle du patient. Si votre enfant dispose d'un accord préalable émanant de la Sécurité sociale, vous obtenez une garantie de 200 % de remboursement. Ce pourcentage est réparti comme suit : le 100 % est payé par la sécu soit le tarif de convention de 193, 50 euros et 100 % par le contrat de la mutuelle de santé. Le règlement de ces montants se fait tous les semestres, aussi bien pour la Sécurité sociale que la compagnie d'assurance.


Partage de l article :