Autres sites

 
 

Rechercher

 

Santé au naturel : les plantes qui offrent des soins efficaces




Thematique: Plantes médicinales

 

Santé au naturel : les plantes qui offrent des soins efficaces

Très prisés par les individus, les soins naturels ont plus d’adeptes que les médicaments pharmaceutiques. Les remèdes de grands-mères ont aujourd’hui la cote auprès de la nouvelle génération afin de soulager de façon simple et sans effets secondaires les maux du quotidien. C’est pourquoi les chercheurs sont perpétuellement à la quête des plantes médicinales qui offrent des soins efficaces. Ce guide présente les végétaux qui font fureur dans le domaine de la guérison. À la clé, des astuces pour reconnaître les meilleures plantes et leurs bienfaits. À vos marques, prêts, cueillez !

L’ortie

Cette plante sauvage détient de tous les composants nécessaires pour apporter des bienfaits à l’ensemble du corps. Les propriétés sont nombreuses puisqu’elle aide à actionner le métabolisme, éveiller l’organisme, augmente de façon impérative l’énergie et donne le moral en cas de fatigue et stress. Dans la majorité des cas, les individus qui connaissent ses bienfaits use de ce végétal pour :

  • prévenir la fatigue chronique,
  • supplément aux repos lors de la convalescence,
  • améliorer son état physique lors de la grossesse et pour l’allaitement en sachant que les femmes lors de cette période sont plus susceptibles d’être en manque de divers éléments,
  • réduire aux effets des menstruations,
  • diminuer le risque d’anémie,
  • avoir un faible l’apparition des troubles métaboliques,
  • moins de rétention d’eau…

 

Ces innombrables propriétés sont dues aux multiples substances et minéraux dont elle dispose à savoir du fer; les fibres; zinc, la chlorophylle, le bêtacarotène, diverses catégories de vitamines (B, B2, B5 et B9) et calcium, silice, magnésium, potassium, manganèse… Il s’agit sans aucun doute de la meilleure plante sauvage médicinale en raison de ces innombrables composants, tous bons pour la santé.

L’ortie peut également être un ingrédient efficace dans la guérison proprement dite de divers maux spécifiques et est conseillée par plusieurs professionnels de la santé. Ainsi grâce à son caractère alcalinisant, elle est en mesure de traiter efficacement les souffrances comme les différentes éruptions cutanées, la goutte ou les calculs rénaux, le psoriasis, ulcères suintants, ulcères dermatoses. Les recherches et analyses effectuées sur le produit comme les études visibles sur  https://santesanstabou.com/, ont aussi pu déterminer que l’ortie est parfaite pour ceux qui souffrent de troubles pulmonaires. Asthme, bronchite, allergies, rhume, etc.la consommation régulière de l’infusion d’ortie réduira de manière importante leurs apparitions.

L’ortie est très présente en milieu sauvage et sur les sols à tendances humides. Les bords des rivières sont les lieux de pousse idéale des orties toutefois, il est aussi possible de la retrouver près des fossés. Elle se distingue en raison de son caractère piquant au toucher et l’apparence de sa feuille rigoureuse. L’avantage de cette plante est qu’elle peut être trouvée partout en France (même dans les jardins à tendance humide). Pour ceux qui souhaitent en cultiver, il est possible d’acquérir des graines d’orties à mettre en pot pour avoir à porter de main un végétal à multiples bienfaits.

Les plantains

Encore très peu connus des individus, les plantains font largement partie des plantes sauvages à tendance médicinale. Les plantains sont disponibles sous des espèces différentes cependant les 3 versions plantago major, media et lanceolata sont celles que l’on retrouve le plus en France surtout dans les parties avec suffisamment d’eau. Les prairies régulièrement fauchées et les prés sont les lieux de pousses idéales de ces types de plantains. Les plantains comestibles se distinguent par ses nervures parallèles et une surépaisseur sur le dessous de la feuille. Des caractères très rares, voire inexistants, chez les autres plantes sauvages.

Concernant leurs propriétés, le plantain est excellent en tant qu’infusion pour purifier le sang, enlever tous les résidus de toxines dans les poumons et dégager les saletés dans l’estomac. Par conséquent, son usage est très fréquent pour les cas de diarrhée, tuberculose, pharyngite et laryngite, dysenterie, hémophilie et les néphrites.

D’autre part, il est aussi possible d’utiliser les plantains en guise de cataplasme dans l’optique de soulager les différents types de plaies, douleurs musculaires ou brûlures. Le concept est simple, après avoir froissé des feuilles de plantains, appliquez les directes. Si vous souffrez ainsi de plaies et coupures, ulcères de jambe, gingivite, pertes blanches abondantes, conjonctivites, dartres et différentes dermatoses croûteuses, les plantains sont une excellente option. Vous jouirez d’un soulagement instantané avec aucun risque secondaire.

Le chardon béni

Prescrit pour le traitement de différents types de troubles comme les rhumes et affections pulmonaires, l’inappétence, les soucis hépatiques ou rénaux, l’atonie gastrique, les cas de rhumatismes et les d’œdèmes ; le chardon béni est à prendre sous forme d’infusion avant les repas. Selon les individus ayant déjà tiré profit de la plante, cette dernière jouit de diverses propriétés importantes dont tonique, apéritive, digestive, dépurative, diurétique et sudorifique.

Le chardon béni est légèrement épineux avec des feuilles à nervures de couleur blanches. Ses fleurs sont jaunes et se regroupent au milieu de la plante et fleuri du printemps à l’été. Le chardon béni pousse le plus souvent le long des champs et est très présent en bord de chemin dans le sud de la France. Ceux qui veulent se procurer de ce végétal peuvent se rendre auprès du pourtour méditerranéen où on est sûr de pouvoir en cueillir.

La gentiane

La gentiane à fleurs jaunes est utilisée pour les problèmes de digestion tels que la perte d’appétit, la sensation de satiété, les gaz intestinaux, la diarrhée, la gastrite, les brûlures d’estomac et les vomissements. Elle est également utilisée en cas de fièvre, d’hystérie, de diabète et d’hypertension artérielle. Certaines personnes utilisent la gentiane pour prévenir les spasmes musculaires, traiter les vers parasites, déclencher les menstruations et comme tueur de germes. Pour les cas plus spécifiques, la gentiane peut être utilisée comme cataplasme pour aider au traitement contre le cancer.

Si vous prévoyez de fabriquer votre propre préparation thérapeutique à base de gentiane, assurez-vous d’identifier correctement la gentiane. L’hellébore blanc, hautement toxique, peut être confondu avec la gentiane et a provoqué un empoisonnement accidentel lorsqu’il est utilisé dans des préparations maison. Pour ce faire, la gentiane se distingue par la disposition des feuilles autour de la tige alterne. Un caractère qui la différencie largement de l’hellébore blanc. Plantes de montagnes, les gentianes sont surtout visibles dans les Alpes et les Pyrénées en France.

L’ail des ours

La feuille et le bulbe des plantes sauvages ail des ours sont utilisés en guise de médicament à divers troubles de santé. Dans la majorité des cas, les individus prennent de l’ail d’ours en cas d’indigestion, de gaz intestinaux, d’hypertension et d’artériosclérose. D’autres appliquent l’ail d’ours directement sur la peau en cas d’éruptions cutanées persistantes.

L’ail des ours contient des substances chimiques qui pourraient contribuer à protéger contre les maladies cardiaques, en réduisant l’activité des plaquettes sanguines et en abaissant la pression artérielle. La dose appropriée de consommation d’ail des ours dépend de plusieurs facteurs tels que l’âge de l’utilisateur, son état de santé et plusieurs autres conditions. À l’heure actuelle, il n’existe pas suffisamment d’informations scientifiques pour déterminer une gamme de doses appropriées pour l’ail des ours.

Cette plante peut être trouvée dans les forêts et nombreux sous-bois dans différentes régions de la France. Elle pousse en grande colonie et surtout dans les milieux humides et ombragés. Enfin, l’ail de l’ours se distingue grâce à ces fleurs épaisses au toucher et sa pousse par deux.

A consulter également les plantes naturelles pour traiter le cancer
vous pouvez également consulter l encyclopédie des plantes médicinales par Doctossimo

Partage de l article :