Autres sites

 
 

Rechercher

 

Le zona




Thematique: Maladie peau dermathologie
Le zona

Le zona est une maladie infectieuse qui peut se produire à tout âge et atteint généralement la population de 50 à 7 ans. Les individus ayant eu la varicelle ne développeront pas nécessairement cette affection. Faisons un tour d'horizon sur la maladie.

Description du zona

Forme de maladie sporadique, le zona est causé par la réactivation du virus responsable de la varicelle, appelé virus zoster-varicelle. Il est resté à la phase de latence dans les ganglions d'une racine postérieure de la moelle épinière. Autrement dit, la personne a contracté la varicelle il y a bien longtemps, et a été guérie, mais le virus est resté présent dans son organisme.

Une diminution de l'immunité dans les situations de stress, de traumatisme, du vieillissement, de prise de médicaments immunosuppresseurs, d'infection par le VIH ou de cancer favorise la réactivation du virus. Il atteint le nerf et les ganglions qui correspondent à la zone occupée. On peut distinguer trois formes principales de cette affection :
   •    La forme intercostale ;
   •    La forme ophtalmique ;
   •    La forme otitique accompagnée de risque de complications.

Le malade peut contaminer une personne n'ayant jamais contracté la maladie et l'évolution se fait vers une guérison spontanée. Cependant, la récidive est très fréquente.

Les symptômes

Lors de la réactivation du virus, il existe trois phases avec des symptômes variables :
   •    La phase prodomale, avec une douleur, un picotement et une brûlure.
   •    La phase aiguë, dominée par une éruption cutanée faite de petites vésicules disposées en grappes, semblables à celles de la varicelle. Leur territoire correspond à des terminaisons nerveuses bien précises. Elles sont sur fond rouge et se localisent, le plus souvent, sur le thorax, le dos, la nuque, le visage, le cuir chevelu et les fesses. Cette éruption est accompagnée d'une douleur intense au niveau de la lésion.
   •    La phase post-zostérienne est surtout suivie de complications telles que la névralgie post herpétique ou la névralgie post-zoster.

Les remèdes

Le traitement du zona est essentiellement médicamenteux et on verra l'utilisation :
   •    d'un antiprurigineux pour lutter contre les démangeaisons ;
   •    d'antalgique contre la douleur ;
   •    des vitamines du groupe B ;
   •    les antibiotiques administrés en cas de suspicion de surinfection bactérienne ;
   •    les antiviraux et l'interféron réservés aux formes graves ;
   •    la corticothérapie qui ne sera utilisée qu'après échecs d'antiviraux ;
   •    les anticonvulsivants seront également prescrits ;
   •    l'aspirine, mais contre-indiquée chez l'enfant atteint de zona.

Une consultation chez un spécialiste est indispensable pour le cas de zona ophtalmique. La prévention est également importante par le biais d'un vaccin.


Partage de l article :