Autres sites

 
 

Rechercher

 

Les verrues, virus de la famille des papillomavirus




Thematique: Maladie peau dermathologie
Les verrues

La rentrée est là, et cela rime avec la reprise des activités telles que la piscine et sport. Il faut alors faire très attention aux risques d'attraper les verrues. C'est en effet une maladie virale hautement contagieuse, car ces milieux sont favorables à la transmission du virus. Qu'est-ce que c'est ? Comment la reconnaître et qu'est-ce qu'il faut faire pour la prévenir ?

Description des verrues

Les verrues sont dues à un virus de la famille des papillomavirus mais elles peuvent être également induites par un microtraumatisme répété. La contamination peut s'effectuer directement, par voie cutanée, ou indirectement par les objets souillés tels que les chaussettes ou des souliers.
Ces affections sont, en général, bénignes et ce ont les enfants et les adolescents qui sont les plus touchés. Les formes cliniques varient selon le type du virus en cause et peuvent être vulgaire, plane, plantaire, filiforme, mosaïque et digitée.

Les symptômes

Les verrues sont souvent indolores et se manifestent par une petite excroissance de la peau sur presque toutes les parties du corps : la main, le coude, le genou, le visage, le pied et les organes génitaux. La lésion est une excroissance rugueuse bien délimitée, se formant dans l'épiderme et accompagnée de point noir. Ce dernier peut faire quelques millimètres de diamètre ou être beaucoup plus grosses. Le prurit et la douleur sont des signes facultatifs les signes varient conséquemment aux formes cliniques :
   •    La verrue vulgaire, d'aspect dur et rugueux de couleur chair ou grisâtre apparaît en général seule, sur les genoux, les coudes et les pieds. Elle parfois visibles sur les mains et les doigts.
   •    Les verrues planes, usuellement groupées sur le visage, le dos des mains et les poignets.
   •    La verrue plantaire se trouve sur la plante du pied et peut provoquer une douleur en raison de la pression exercée par le poids du corps. quand elles sont grosses et en relief, elles seront sous forme de myrmécies.
   •    Les verrues digitées localisées sur le cuir chevelu forment une sorte de chou-fleur.

Les remèdes

Les verrues peuvent guérir toutes seules, avec l'action du système immunitaire du sujet. Sinon, le traitement le plus courant est basé sur la cryothérapie qui consiste à appliquer de l'azote liquide directement sur l'éruption. L'objectif est la de « brûler » par le froid. L'intervention se fait sous anesthésie et dans un cabinet médical.

Les autres approches sont l'électrocoagulation au bistouri électrique et le traitement au laser CO2. Mais il sera aussi d'avoir recours aux produits chimiques comme les verrucides dont les plus courants et les plus utilisés sont les kératolytiques.


Partage de l article :