Autres sites

 
 

Rechercher

 

La nouvelle alternative à la maison de retraite




Thematique: Emploi
alternative EHPAD maison de retraite

L'accueil familial, kesako ?

L'accueil familial c'est accueillir une personne âgée chez soi. Une solution d'hébergement économique pour le ou la retraité(e) et un enrichissement de vie pour le particulier.

Gains financiers pour le retraité accueilli

En moyenne, une maison de retraite française coûte par mois 2200 euros. Somme importante pour un retraité qui touche en moyenne 1122 euros de retraite par mois. La différence est parfois rajoutée par la famille mais lorsque c'est impossible, comment font-ils ?

L' accueil familial pour personnes âgées est donc né. Une solution économique alternative aux maisons de retraite et EHPAD.

En moyenne, un accueil familial coûte environ 50% moins cher qu'un EHPAD. Cela représente une solution très avantageuse lorsqu'on note qu'il y a donc un reste à charge d'environ 1078 euros. Le coût initial d'un accueil familial est compris entre 1500 et 1800 euros en moyenne. Il existe des aides sociales pour encore faire baisser le prix.

Allocation Personnalisée d'Autonomie (APA)

Pour les personnes âgées

Allocation aux Adultes Handicapés (AAH)

Pour les personnes handicapées

Prestation de Compensation du Handicap (PCH)

Pour les personnes handicapées

Aide Sociale à l'Hébergement (ASH) du département

En cas de difficulté de financement

Le coût de l'accueil familial est tout compris. Il n'y a pas de dépenses à rajouter. La famille accueillante s'occupe des courses, des frais d'entretien, les activités, etc. Ces conditions sont établies lors de la signature du contrat entre les parties pour que la personne accueillie se trouve dans les meilleurs conditions de vie possibles. L'accueillant n'assure pas que l'hébergement. Le coût dépend du nombre de jours d'accueil et de :

● La rémunération pour services rendus (élément principal)

● L'indemnité selon l'indépendance du retraité

● L'indemnité selon le nombre de pièces réservées pour la personne accueillie

● Les frais occasionnés (c'est-à-dire nourriture, entretien du linge, frais courants, etc)

Du côté du particulier, il peut bénéficier d'un crédit d'impôt à hauteur de 50% du montant des deux premiers postes.

Un bulletin de rémunération est établi en tant que particulier-employeur de son salarié à domicile. La personne âgée cotise à : Maladie, Vieillesse, Allocations Familiales, Accidents du Travail, FNAL, CSA, CDS, IRCEM et CEG.

Expériences de vie partagée

Au-delà d'une simple économie, il y a un réel partage entre la personne âgée et la famille ou le particulier accueillant(e). La personne âgée peut transmettre des anecdotes, des histoires, des moments intimes, des recettes : autrement dit, un regard différent liée à l'expérience de la vie. La famille elle, apportera de la joie de vivre, de la convivialité et une aide sur certains points (exemple : la technologie). Cette nouvelle forme de colocation représente un réel échange positif pour les parties.


Partage de l article :