Service ambulanciers informations utiles


Thematique: Emploi
Service ambulanciers  informations utiles

Un accident arrive et une ou plusieurs personnes sont grièvement blessées… Un incendie se produit et il y a des victimes qui sont dans un état grave… Il existe plusieurs situations d'urgence pour lesquelles on fait appelle aux ambulanciers. On les contacte rapidement en composant le 15… Mais le métier est le monde des ambulanciers est encore assez méconnu. Les ambulanciers exercent dans le milieu public et dans le privé. Leurs rôles sont importants et leurs interventions sont incontournables dans de nombreux cas de sauvetage ou de situation d'urgence. Les tarifs peuvent être allégés par les assurances. Voici quelques points essentiels qui peuvent vous aider à bien comprendre le service d' Ambulance 91.

Ambulancier : des services publics et privés

Professionnel de santé de première nécessité, l'ambulancier peut remplir une mission au sein d'un établissement de santé publique comme dans une entreprise privée de transport sanitaire.

Dans le secteur public, les ambulanciers sont rattachés au service des établissements sanitaires publics. Ils sont alors en charge du transport interne. Ils s'occupent de tous les déplacements des patients sur différents types de trajets : de l'hôpital à un centre d'examen ou à un centre de soin, des trajets de longue distances entre différents établissements de santé. Dans ce cas, les services concernent uniquement l'accompagnement. Les soins internes n'y sont pas inclus. Ce n'est pas pour rien que les ambulanciers doivent impérativement disposer de compétences particulières issues d'une formation spécialisée : une formation d'adaptation. Ces professionnels sont également en étroite collaboration avec le service mobile d'urgence et de réanimation de l'hôpital public. Cette formation inclut : un stage de conduite rapide + des compétences pour assister une équipe paramédicale qui effectue ce que l'on appelle « présoins ». Les ambulanciers sont parfois amenés à manipuler du matériel médical, à préparer la mise en place de perfusions ou intubage, sondes, etc.

Une ambulance peut également constituer un véhicule de transport sanitaire privé. Dans ce secteur, le déplacement n'est pas inclus dans le cadre d'urgence. Le véhicule peut être au service d'un patient pour des cas variés : transport vers un centre de dialyse, transport lors d'un retour à domicile en fin de période d'hospitalisation, etc. Il faut toutefois noter qu'un ambulancier privé peut intervenir pour une mission d'urgence de secourisme ou dans le cadre de l'Aide médicale d'urgence (AMU), à la demande d'un établissement ou d'un service public tel que le SAMU. La décision émane du centre 15.

Services ambulance : coût et prises en charge par les assurances

Depuis une dizaine d'années, le tarif du transport sanitaire est établi à 125 €. Pour un déplacement vers le centre hospitalier, le coût est fixé à 1,75 € par kilomètre. Le coût d'un service supplémentaire est établi à 35 €.

De manière générale, toutes les interventions des ambulanciers peuvent être subventionnées par l'Assurance Maladie. Le niveau de prise en charge varie selon la situation et le profil du patient.

Les frais de transport sanitaire qui font l'objet d'une prise en charge et d'un remboursement par la CPAM (Caisse Primaire d'Assurance Maladie) sont alors déterminés selon certaines conditions :

- Transport planifié : la facturation est établie à partir des bons de transports délivrés par un médecin agréé, de la carte vitale patient ainsi que la carte de mutuelle.

- Transport lié aux services publics : la prise en charge est basée sur le numéro de mission envoyé aux ambulanciers par le CRRA15.

Rôles et missions de base des ambulanciers

La mission d'ambulancier repose sur des compétences strictes et des connaissances professionnelles. Un ambulancier certifié doit remplir plusieurs rôles :

- Il est responsable du transport et de la surveillance du patient, de l'installation jusqu'à la sortie du véhicule et tout au long du trajet.

- Il brancarde le patient lorsque c'est nécessaire.

- Il intervient en premier pour les situations d'urgences : il effectue les gestes de premier secours et les gestes de réanimation.

- Il s'occupe du contrôle des paramètres vitaux, de l'administration d'oxygène et des soins adaptés pour arrêter le saignement.

- Il est formé pour réaliser un bilan médical du patient à joindre, pièce importante pour les documents administratifs.


Partage de l article :