Hypnothérapie


Hypnothérapie. Thematique: Soins

Hypnothérapie ou l’hypnose pour se soigner

La pratique de l’hypnose en milieu médical se développe depuis plusieurs années. Loin des clichés de spectacle à sensation, l’hypnose est utilisée à des fins thérapeutiques avec des résultats concrets. Que peut-on soigner avec l’hypnothérapie ? Comment ça marche ?

La technique d’hypnose

L’hypnose consiste à placer une personne en état de conscience modifié tel qu’elle devient réceptive à des idées nouvelles. L’hypnose fait appel au subconscient de l’individu, permettant de dépasser les inhibitions à l’état conscient et de passer à l’action.

Utilisé principalement pour des soins en psychothérapie, l’hypnose possède deux méthodes : celle basée sur la suggestion par l’hypnothérapeute d’une part, et celle de la libre participation du patient placé en état de relaxation profonde. La première méthode est réalisée au moyen de suggestions, de directives clairement exprimées par l’hypnothérapeute au patient afin de résoudre sa problématique. La personne est placée dans un état de sommeil éveillé, et réagit parfaitement à ces injonctions. Avec l’autre méthode, dite hypnose ericksonnienne, le thérapeute s’exprime au moyen de méthaphores, afin que le patient cherche et trouve par lui-même la réponse à sa problématique.

La pratique de l’hypnothérapie

L’hypnothérapie est utilisée efficacement en réponse à plusieurs problématiques, la plus connue étant l’arrêt du tabac. Quand le fumeur ne parvient pas à stopper par lui-même son addiction à la cigarette, l’hypnothérapie contribue à lever les blocages internes (peurs, sensation de manque….) et à ancrer des repères positifs (meilleure santé, respiration améliorée…).

L’hypnothérapie a fait ses preuves également dans les situations suivantes :

  • En salle d’opération, en complément d’anesthésie locale : en état d’hypnose, l’organisme du patient produit des endorphines au maximum, un anti- douleur naturel qui permet de réduire l’emploi important d’antalgique. Nombre d’opérations chirurgicales ont ainsi évité l’anesthésie générale en combinant hypnose et anesthésie locale.
  • Accouchement sans douleur : l’hypnose contribue à réduire les douleurs et donc l’emploi de médicaments anti-douleur
  • Installation de l’anneau gastrique virtuel : pour limiter son appétit, le patient place un anneau gastrique au niveau de l’estomac. Au lieu de procéder à une opération chirurgicale réelle, l’anneau gastrique est placé de manière virtuelle par hypnothérapie
  • Gestion du stress : les effets positifs de l’hypnothérapie sur le stress sont probants, permettant de réduire les agressions du stress tout en gardant les stimulations positives
  • Douleurs diverses : douleurs dentaires, migraines, céphalées, nausées,….
  • Dermatologie : réduction de la douleur, de l’inconfort, des démangeaisons et du grattage
  • Anxiété : l’hypnose réduit l’angoisse et l’anxiété des patients avant une épreuve particulière, une intervention chirurgicale, un examen, un entretien d’embauche…

Souvent utilisée comme traitement complémentaire, l’hypnothérapie est pratiquée par un hypnothérapeute paris formé dans des écoles spécialisées reconnues en France. Vous pouvez trouver des formations sur ce site

Les autres articles sur le meme theme: Soins

Saisir un article


img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________