Physiothérapie réadaptation musculaires et articulaires




Thematique: Soins
Physiothérapie réadaptation musculaires et articulaires

Les intérêts d’avoir recours à une clinique de physiothérapie

 

Après une chirurgie ou un accident, une personne peut avoir besoin de réadaptation. Rejoindre une clinique physio permet de bénéficier des prises en main des spécialistes de santé, aptes à répondre aux besoins spécifiques des malades. Les professionnels sont formés d’une équipe multidisciplinaire pour traiter et améliorer la santé physique des patients ainsi que leurs performances. Cela va de physiothérapeute à l’ergothérapeute, en passant par le kinésithérapeute, le massothérapeute et le psychologue, sans oublier l’acupuncteur, l’ostéopathe, ou encore l’orthothérapeute, voire le neuropsychologue et encore bien d’autres.

 

Définition de la physiothérapie

Il s’agit d’une approche thérapeutique pratiquée par les masseurs-kinésithérapeutes pour traiter ou réadapter les incapacités musculaires et articulaires, les déficiences neurologiques, circulatoires et aussi cardio-respiratoires. La physiothérapie intervient également pour prévenir la maladie et promouvoir la santé, évaluer et diagnostiquer la source de la maladie afin d’adopter le traitement adéquat à chaque cas.

 

La physiothérapie utilise diverses modalités de traitement, généralement des techniques douces permettant de rétablir au maximum les capacités physiques du patient. Elles peuvent être la thérapie manuelle (massage et rééducation), l’électrothérapie (stimulation des muscles avec des courants de faible puissance), la thermothérapie (traitement par le froid ou la chaleur) et bien même la thérapie par rayons (ultraviolets ou infrarouges).

 

Les bienfaits de la physiothérapie

 

La physio procure des lots de bienfaits dont ci-après quelques-uns. Elle permet de :

 

-        Traiter la tension musculaire du genou

Selon l’étude menée par les chercheurs de l’University of Western Ontario, la physiothérapie associée à la médication est tout aussi efficace que l’arthroscopie pour soigner l’arthrose du genou. Pas mal de maladies arthritiques sont apaisées avec les exercices d’étirements et de musculation proposés par les physiothérapeutes qui ont la compétence d’étudier la posture générale du patient.

 

-        Apprendre les techniques de respiration

Les physiothérapeutes cardiovasculaires utilisent les techniques respiratoires simples qui consistent à souffler dans un ballon ou favoriser la mobilité des muscles de la poitrine et du cou par des exercices d’étirement et de musculation.

 

-        Atténuer les spasmes au niveau du plancher pelvien

Les troubles de cette zone sont dus à la contraction ou au raccourcissement des muscles pelviens suite à la grossesse ou à l’accouchement, ou encore à une chirurgie abdominale. Les dysfonctionnements apparaissent sous forme de douleur pendant les actes sexuels, d’incontinence urinaire ou fécale, et aussi une douleur sur la partie abdominale ou de l’aine.

Le massage spécial ou la thérapie des points déclencheurs appliquée sur le muscle du pelvien contribue à l’apaisement du spasme.

 

-        Lutter contre l’obésité

Les physiothérapeutes du mode de vie visent à la fois à prévenir les maladies et gérer la douleur chronique. Ces spécialistes essaient de conscientiser les patients de l’impact physique des excès de poids sur leur système squeletto-musculaire ainsi que les inconvénients des habitudes de vie sédentaires. Outre le traitement de la douleur au genou et la tendinite avec les approches classiques, les physiothérapeutes ont recours à des exercices individualisés tout en travaillant sur les articulations douloureuses.

 

-        Apaiser la douleur chronique

La douleur chronique comme l’ostéoporose, sera soulagée par le physiothérapeute en pratiquant des exercices qui renforcent les muscles autour de l’articulation vulnérable. Cela permet l’amélioration de leur équilibre ainsi que la stabilisation de leur colonne.

 

-        Réduire la douleur du dos

Le mal de dos peut provenir d’une mauvaise posture ou d’une tension des muscles ou arthrite. Le traitement varie selon la nature de la maladie, dont la surveillance du poids permettant la diminution de stresse sur les articulations ; la musculation permettant l’accroissement de la mobilité et la diminution du risque de rechutes ; la reprogrammation des muscles.

 



Partage de l article :



img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________