Autres sites

 
 

Rechercher

 

Le cancer de l'ovaire symptomes remedes depistage




Thematique: Cellules
Le cancer de l'ovaire

Chaque année, plus de 3500 femmes sont touchées par le cancer de l'ovaire en France. Toutefois, on peut dire qu'il est peu fréquent, car il est au 4e rang des cancers gynécologiques féminins. Après 60 ans, il touche une femme sur 70 et le pronostic est sombre, car il cause beaucoup de décès.

Description du cancer de l'ovaire

Le carcinome épithélial de l'ovaire est la forme la plus fréquente du cancer de l'ovaire. Il se forme en général sur le revêtement de surface des ovaires.

L'âge et l'hérédité sont des facteurs de risques importants, à part les causes hormonales (absence de grossesse, puberté précoce, ménopause tardive) et environnementaux (alimentation, produits industriels, poudre sur les parties génitales...). Cette tumeur connaît quatre stades anatomopathologiques :
   •    Stade I : atteinte de l'ovaire d'un côté ou des deux ;
   •    Stades II : atteintes étendues à l'ensemble du pelvis ;
   •    Stade III : atteintes ne dépassant pas le péritoine ;
   •    Stade IV : extension du cancer à distance de l'ovaire avec des ganglions.

Il est de mauvais pronostic, mais un dépistage précoce pourrait prévenir son installation.

Les symptômes

Les symptômes sont souvent non spécifiques. Les premiers stades ne présentent aucun signe ou juste un simple inconfort abdominal accompagné d'une légère altération de l'état général. Selon le degré des lésions, on peut constater les signes suivants :
   •    Anorexie ou manque d'appétit ;
   •    Anémie ;
   •    Amaigrissement ;
   •    Asthénie ou fatigue ;
   •    Douleurs abdominales et pelviennes ;
   •    Métrorragie ou saignements vaginaux anormaux : troubles menstruels, dyspareunie (douleur lors des rapports sexuels) ;
   •    Pleurésie ;
   •    Toux persistante;
   •    Ascite ;
   •    Métastases : troubles de la miction, mictions urgentes ou fréquentes.

Les remèdes

   •    Chirurgie :

C'est le traitement le plus important et c'est une étape essentielle de la prise en charge thérapeutique de la tumeur. Elle est souvent suivie d'une chimiothérapie, sauf dans les cancers débutants.

La chirurgie intestinale ou urologique est indiquée en cas de compression de l'intestin ou des voies urinaires.

L'opération de contrôle aura pour but d'examiner tout l'abdomen et le bassin, mais également de faire des biopsies pour évaluer la réponse du traitement pour une décision ultérieure.

   •    Chimiothérapie :
Elle permet de traiter le cancer et est constituée de Cis-platinum avec du paclitaxel, ou de la gemcitabine. Elle peut se faire par voie intra-péritonéale ou s'effectuer dans le cadre d'une consolidation pour améliorer la survie du patient.

   •    Radiothérapie : elle est rarement utilisée dans le traitement.

Ce tourner également vers l'alimentation, les cancers se nourissent comme tous les aliments, le fait de les priver de leurs nouritures favorites empeche le developpement du cancer.
Le cancer est friand de sucres , lents ou rapides (sucres, farines..) des glucides et de la viande rouge, il existe des regimes spécifiques pour lutter contre les cellules cancereuses (régime alcalin par exemple)

Depistage

Ce rendre chez sont gynécologue, il pourra confirmer les symptomes grâce aux palpations, et effectuer une prise de sang ainsi qu'une échographie .


Partage de l article :