Autres sites

 
 

Rechercher

 

Les différentes méthodes de greffe de cheveux




Thematique: Chirurgie
implants cheveux

La greffe de cheveux s'avère une solution à la fois durable et esthétique face à la calvitie importante. En effet, les techniques de greffe de cheveux ne cessent d'évoluer dans le cadre de remplacer les cheveux perdus et avoir une chevelure naturelle et élégante. En termes de taux de réussite, 98% des personnes qui ont recours à la greffe capillaire voient leurs cheveux repousser avec un beau rendu.

En quoi consiste la greffe de cheveux ?

La greffe de cheveux est un acte chirurgical qui consiste à réimplanter des bulbes de plusieurs cheveux qui ont été prélevés dans la zone la plus fournie, généralement situés au niveau de l'aire occipitale ou de l'aire temporale, pour couvrir les zones dégarnies. Après quelques semaines de l'opération, les cheveux implantés se dissipent naturellement et les repousses apparaitront progressivement au bout de trois à quatre mois, le temps que les bulbes s'adaptent au nouvel endroit sur lequel ils sont réimplantés.

Quelles sont les différentes techniques de greffe de cheveux ?

Actuellement, il existe trois méthodes de greffe capillaire : FUT, FUE et DHI. Toutes sont des opérations indolores sous anesthésie locale. Le principe de base reste le même quelle que soit la méthode adoptée, il s'agit de la réimplantation de follicules pileux préalablement prélevés sur la zone donneuse de couronne. Seuls les techniques et outils utilisés pour prélever et implanter les bulbes qui font la différence.

Selon l'explication du Docteur Amar, « ce qui fait la différence, c'est la façon de prélever les bulbes ». L'endroit où l'on effectue les prélèvements se situe, dans la majorité des cas, à l'arrière du crane dans la partie occipitale, une zone où les cheveux sont souvent plus fournis. Les cheveux dans cette zone ont une espérance de vie plus longue que ceux sur le reste du crâne.

Technique 1 : FUT ou Follicular Unit Transplantation La FUT, aussi appelée méthode de bandelette, consiste à prélever une bandelette horizontale de cheveux dans la zone donneuse de couronne. La bandelette sera ensuite coupée pour récupérer les follicules qui sont à réimplanter sur la zone dégarnie. La réimplantation se fait à l'aide des forceps dans des petits trous créés par le médecin. Puis la zone de prélèvement sera fermée avec des sutures laissant une cicatrice fine d'un millimètre de large à l'arrière de la tête. L'intervention pour extraire 1200 à 1500 implants puis les réimplanter dans les zones à couvrir dure environ 2 heures.

Cette méthode est la plus utilisée par 90% des dermatologues car elle permet de récupérer des implants en grande quantité et en bonne qualité. Au bout de 8 mois à un an de l'intervention, le résultat est définitif. Toutefois, cette technique de bandelette présente un inconvénient par le fait qu'elle laisse une cicatrice visible à l'arrière de la tête.

En termes de prix, l'intervention coûte environ 5000 à 6000 euros par séance. Le tarif proposé par le dermatologue ou plasticien peut être au forfait ou encore selon le nombre d'implants.

Technique 2 : FUE ou Follicular Unit Extraction

La FUE consiste à prélever un à un les follicules pileux situés dans la zone arrière du crâne. Chaque follicule sera réimplanté dans la zone dégarnie, la réimplantation se déroule en adoptant la même méthode que celle de la bandelette. Pourtant, la technique FUE convient aux personnes présentant des calvities légères, seulement avec 500 à 600 greffons. Pour les grandes calvities, la technique de la bandelette ou la FUT est la plus adaptée. L'avantage de cette technique réside dans le fait qu'elle ne laisse aucune cicatrice à l'arrière du crâne car on n'utilise ni scalpel ni point de sutures.

Cette intervention coûte à partir de 6000 euros et jusqu'à 10000 euros. Le professionnel en charge de l'intervention peut proposer des tarifs au forfait ou selon le nombre de greffons à réimplanter.

Technique 3 : DHI

La DHI, évolution de la FUE, fait preuve d'efficacité en termes de survie de 90% des cheveux implantés. Cette technique utilise des outils de précision et procède à une implantation harmonieuse permettant aux repousses de cheveux d'apparaître de manière naturelle. En conséquence, la greffe est totalement invisible. Le prélèvement de chaque follicule se fait manuellement à l'aide des outils fins de la taille d'une aiguille. Les bulbes seront ensuite triés un à un et placés tout en conservant leur bon état initial. La réimplantation s'effectue alors de manière harmonieuse et homogène à l'aide des injecteurs de cheveux dont leur rôle consiste à maîtriser l'angle, la profondeur de pousse de chaque cheveu pour avoir une ligne capillaire dense bien redessinée donnant un rendu entièrement naturel.


Partage de l article :