Autres sites

 
 

Gynécomastie gonflement anormal des seins masculins




Thematique:
Gynécomastie gonflement sein homme

La gynécomastie est une pathologie masculine qui se caractérise par l’augmentation excessive du volume des glandes mammaires. Le gonflement peut atteindre les deux seins ou un sein uniquement, résultat du déséquilibre des hormones chez l’homme dont l’œstrogène et l’androgène. A défaut de traitement à temps, cette croissance anormale du sein masculin peut devenir gênante et il se peut qu’elle entraîne des kystes ou encore des fibroadénomes semblables à ceux des femmes. Il faut noter tout de même qu’une gynécomastie ne risque pas de se convertir en cancer du sein chez un homme. Par ailleurs, le gonflement mammaire lié à des tumeurs ne peut pas être considéré comme une gynécomastie. Un site dédié est disponible pour en savoir plus sur la gynecomastie.

Les causes de la gynécomastie


Hommes et femmes produisent tous naturellement des hormones appelées androgènes et oestrogènes. L’androgène est l’hormone prédominante chez l’homme. Sous l’action de l’enzyme chez l’homme, appelé l’aromatase, l’œstrogène peut être synthétisé. Pourtant, cet enzyme peut être hyperactif chez certains hommes et transformera l’androgène en œstrogène. Alors, si le taux d’androgène est en baisse tandis que celui d’œstrogène en hausse, traduisant par un déséquilibre hormonal, les oestrogènes en surcroît vont se loger dans les récepteurs des glandes mammaires d’où le développement de la glande mammaire ou la poussée des seins. La gynécomastie est souvent un signe de l’existence d’une maladie endocrinienne ou tumorale sous-jacente.

La gynécomastie normale, c'est-à-dire non liée à une maladie, peut atteindre les nouveaux nés, les adolescents et aussi les hommes âgés de plus de 50 ans. Avec les années, les androgènes risquent de diminuer d’où la fréquence de la croissance de la glande mammaire chez l’homme plus âgé. De plus, le risque de gynécomastie s’avère plus élevé chez des hommes obèses car le tissu adipeux agit sur les hormones en modifiant les androgènes qui sont anti-gynécomastie en oestrogènes qui favorisent la gynécomastie.

Outre cela, la gynécomastie provient, dans la plupart des cas, des effets indésirables des médicaments, provocant des changements hormonaux. Généralement, ce sont des médicaments destinés à traiter le cancer ou le sida ou ceux appartenant aux stéroïdes anabolisants qui en sont les causes. Ces derniers composés des hormones féminines peuvent impacter négativement sur l’équilibre hormonal du corps masculin, entraînant l’impuissance et l’élargissement des glandes mammaires.

Le symptôme de la gynécomastie

Selon la définition du dico, la gynécomastie correspond à l’hypertrophie de la glande mammaire chez l’homme. La glande gonflée sera perçue en palpant la partie sous le mamelon. Une petite douleur ou une sensation différente dans les seins peut également être sentie. Parfois, il existe un écoulement au niveau des mamelons quand on pince autour de l’aréole.
Toutefois, la gynécomastie est différente de la lipomastie même si les deux présentent un gonflement au niveau des mamelons chez l’homme. La lipomastie est caractérisée par le volume graisseux contrairement à la gynécomastie qui est un volume mammaire.
Il existe une gynécomastie symétrique si les deux seins ont une taille égale ou asymétrique si l’un est moins volumineux que l’autre, et la gynécomastie unilatérale où la maladie affecte seulement un sein ou bilatérale si les deux seins sont affectés.

Les traitements de la gynécomastie


Selon Dr Catherine Solano, médecin généraliste et andrologue, la gynécomastie peut disparaître dans les 6 à 12 mois, maximum deux ans, après le début du traitement. Il faut noter cependant que même si le traitement parvient à avoir un équilibre hormonal, il se peut que la glande garde certain volume.

Le traitement varie donc en fonction de la cause. Si un médicament est justifié source de la gynécomastie, provocant le déséquilibre hormonal, il faut arrêter le médicament en question et le remplacer par un autre n’ayant pas d’effets secondaires. Les médicaments à base de tamoxifène, raloxifène sont utilisés pour traiter le gonflement de la glande mammaire, de même que le danazol ou encore l’anastrozol.
Lors de l’abaissement du taux de testostérone avec l’âge ou Déficit Androgénique Lié à l’Age (DALA), un traitement à base de testostérone est nécessaire.
Sinon, il faut recourir à la chirurgie afin de retrouver des seins masculins corrects. La chirurgie est considérée comme le traitement le plus efficace de tous. Cela peut être une chirurgie plastique ou esthétique. Une micro opération sera effectuée soit autours de l’aréole soit sous l’aisselle, son cicatrice sera presqu’invisible après un certain temps. L’opération permet de supprimer le gonflement de la glande mammaire. En cas de gynécomastie mixte où la croissance anormale des seins est associée à la graisse accumulée dans cette zone, la chirurgie sera combinée à une liposuccion qui est une technique permettant d’absorber l’excès de graisse.



Partage de l article :