La rougeole


La rougeole. Thematique: Maladies infectieuses
La rougeole

La rougeole est une des maladies dont le taux de mortalité des enfants est élevé, surtout ceux des pays en développement. En 2008, 164 000 décès ont été enregistrés et presque tous étaient des enfants de moins de 5 ans. Il faut, dans ce cas, poursuivre le combat, même s’il existe déjà des vaccins efficaces pour lutter contre ce mal.

Description de la rougeole

La rougeole est une maladie contagieuse d’origine virale et le responsable est le Morbillivirus, de la famille des Paramyxoviridiae. Une personne porteuse peut contaminer une autre en toussant ou en éternuant à côté d’elle. Les femmes enceintes font partie de la population vulnérable. Quand un bébé n’est pas vacciné ou manque d’anticorps venant de sa mère, il peut être affecté vers l’âge de 1 à 3 ans.

Les enfants non vaccinés, malnutris, carencés en vitamines A et sans immunité en sont les plus ciblés. Ils peuvent mourir des conséquences de l’infection : pneumonie, diarrhée et encéphalite. Le taux de mortalité au cours des 10 premiers jours est de 10 à 15 % alors que la phase d’incubation varie parfois de 10 jours à plusieurs années.

La rougeole peut guérir vite, mais il est possible qu’elle provoque une encéphalite et des lésions cérébrales. Une des conséquences est aussi une épidémie, et un vaccin ROR est indispensable. Il est à noter que ce dernier lutte parallèlement contre les oreillons et la rubéole. Les résultats ont prouvé son efficacité et des campagnes de vaccination ont réussi à réduire le taux de mortalité infantile.

Les symptômes

Au cours de la phase d’incubation pour la rougeole, il n’y a aucun signe alors que le virus s’accroît et la contamination peut avoir lieu. Ce n’est qu’après que l’on verra l’apparition de la fièvre, de la conjonctivite, des nausées, de la diarrhée... Après 2 jours, on verra des taches de Koplick, rouges et blanchâtres au centre.

A cela s’ajoutent des taches brunes ou rouges, plus grandes derrière les oreilles ou sur d’autres parties du corps. Elles disparaissent ensuite, rendant la peau brunâtre ou desquamée comme celle du visage. Mais c’est indolore et non irritant. Pour une infection grave, une pneumonie peut se manifester quelques jours après l’incubation.

Les remèdes

L’hospitalisation n’est pas indispensable en cas de rougeole, même si la maladie est à déclaration obligatoire. Cependant, elle doit se faite en cas d’insuffisance respiratoire, de broncho-pneumonie ou d’encéphalite. Il faut veiller sur les enfants, car leurs défenses immunitaires sont encore vulnérables.

Il existe des soins symptomatiques tels que les médicaments pour soigner la fièvre, les antibiotiques pour lutter contre la pneumonie et la prolifération bactérienne. Quant au traitement préventif, le vaccin est indispensable, en plus du séroprévention par immunoglobulines humaines.


img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________