La scarlatine


La scarlatine. Thematique: Maladies infectieuses

La scarlatine est une maladie essentiellement enfantine et en général, le victimes ont entre 5 à 10 ans. Elle est moins fréquente pour les moins de 2 ans et les plus de 10 ans en raison de l’existence d’anticorps freinant l’invasion des exotoxines pyrogènes.

Description de la scarlatine

La scarlatine a aussi le nom de « fièvre écarlate » ou « 2e maladie ». Elle est générée par la bactérie Streptococcus pyogenes qui provoque de vasodilatation, avec un œdème dermique et un infiltrat lymphocytaire. Cela se fera par ses érythrogènes, des toxines qu’elle fabrique. Ces dernières reçoivent aussi l’appellation d’exotoxines pyrogènes A, B, C ou D.

Les toxines du groupe A sont les plus infectieuses, alors que les B et C ne provoquent que la forme la plus douce de la maladie. Le nom Scarlatine vient de la teinte rouge-lilas que prend la peau en attrapant la maladie, couleur due à la bactérie précitée.

La période d’incubation de la bactérie de cette affection est, en général, entre 2 et 5 jours. Elle est contagieuse pour une durée de plus 15 jours. Elle peut provoquer les complications suivantes sans traitement adapté : adénite cervicale, otite, rhinite, sinusite, complications précoces au niveau du rein et des articulations, et rhumatisme articulaire.

Les symptômes

La scarlatine est marquée par les symptômes suivants :
   •    Fièvre
   •    Étourdissement
   •    Vomissements
   •    Maux de gorge
   •    Inflammation buccale (blanchissement de la langue)

A l’issu de 1 à 2 jours, il y aura aussi apparition de signes superficiels. En premier lieu, c’est l’exanthème qui touche surtout la poitrine, la racine des membres, la racine du cou et les plis de flexion, mais qui épargne les paumes, les plantes et le visage. C’est une sorte de petite tache sombre sur la peau.

En second lieu, ce sera l’énanthème qui concerne surtout la langue. Cette dernière prend une couleur rouge écarlate, du contour à l’intérieur. Au bout d’une semaine, la couleur vire au vernissée pour redonner à l’organe son teint habituel. Cette maladie perd peu à peu ses effets à l’issue d’une période variant entre une et deux semaines. La température retourne à la normale pour seulement une durée de 3 à 4 jours.

Les remèdes

Il est vrai que la scarlatine se guérit progressivement, même en l’absence d’antibiotique. Mais, par précaution, le mieux est d’adopter un traitement. Ainsi, les complications qui peuvent survenir par la suite seront évitées d’avance. Dix jours sont suffisants pour la médication à l’antibiotique.

Pour les sujets allergies à la pénicilline, les professionnels médicaux conseillent surtout les marcolides. Un repos strict et un isolement de deux semaines seront préconisés. Et il est à noter qu’il n’y pas d’aliments à éviter.


img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________