La rubéole


La rubéole. Thematique: Maladies infectieuses
La rubéole

La rubéole est une maladie d’origine virale qui affecte principalement les enfants. Toutefois, elle peut aussi se manifester chez les femmes enceintes et celles-ci doivent faire une analyse pour éviter les risques de malformations congénitales du bébé. Ce genre de danger est une des raisons pour lesquelles il est impératif de l’éradiquer.

Description de la rubéole

La rubéole est une maladie contagieuse dont l’agent est un myxovirus appelé rubivirus qui a une taille de 60 à 70 nm et doté d’une membrane et un ARN messager non sectionné. Elle est bénigne chez les enfants, mais ce n’est pas le cas quand elle affecte les femmes enceintes. L’infection virale pendant le premier trimestre de la grossesse entraîne des malformations congénitales telles que le retard mental, la cataracte…

Elle se propage par des particules produites au niveau du nez et de la bouche et devient plus résistante après 12 à 23 jours d’incubation. Elle est évolutive avec le syndrome de Gregg qui touche le cœur, les yeux et les oreilles ainsi que le syndrome polymalformatif. Une personne atteinte peut ne pas présenter de symptômes alors qu’elle est contagieuse.

Les symptômes

La rubéole se traduit par de la fièvre, des maux de tête, de la pharyngite cervicale ou de la conjonctivite, après 2 à 3 semaines d’incubation. Ensuite, elle se manifeste pendant quelques heures par des marques rouges ou roses au niveau de la peau et cela disparaît au bout de 5 jours. Celles-ci peuvent être irritantes et traduire une scarlatine.

Il existe d’autres symptômes comme la fièvre, les maux de tête, une angine, une polyarthrite, une anémie, une jaunisse, une pneumonie ou des troubles neurologiques. On peut aussi être face à une otite, une inflammation de l’encéphale et des méninges, mais c’est moins fréquent.

Chez les nouveaux nés atteints, le virus prédomine dès la naissance et entraîne un surcroît des ganglions lymphatiques au niveau du cou et à la base du crâne. La maladie se manifeste par un retard de croissance, une malformation de la moelle épinière et du cœur, une surdité et des cataractes.

Les remèdes

La rubéole disparaît après quelques jours, sans aucun traitement. Ce sont les effets tels que la céphalée et la fièvre qui sont soignés par le paracétamol ou l’ibuprofène. Il faut éviter de donner de l’acide salycilique aux enfants pour éviter l’apparition du syndrome de Reye.

L’injection d’anticorps protège une femme enceinte pendant 30 jours, mais pas l’embryon. Mais ce n’est pas le cas pour un vaccin contenant des gammaglobulines qui est un remède efficace, car il protègera l’individu toute sa vie. Il est également conseillé d’isoler le patient pour éviter la contamination.


img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________