Autres sites

 
 



Newsletter

Alzheimer / depistage




Thematique:
Alzheimer / depistageDiagnostiquer la maladie d'Alzheimer Prédire le stade d'avancée de la maladie d'Alzheimer au moyen d'une simple prise de sang constituerait une avancée considérable dans la lutte contre ce fléau. États-Unis 25/03/2002
- Des chercheurs américains ont mis au point un test qui permet de dépister la maladie d'Alzheimer chez des souris, avant que n'apparaissent les premiers symptômes cliniques. C'est ce qu'indique la revue Science du 22 mars. L'Alzheimer peut débuter plusieurs années avant que n'apparaissent les premiers signes visibles de la maladie, tels les troubles de la mémoire. Dans le cerveau des malades atteints d'Alzheimer, apparaissent des dépôts d'une substance blanche et gluante : la protéine bêta-amyloïde. Celle-ci est normalement présente dans l'organisme mais dès l'âge de 50 ans, elle peut s'accumuler sous forme de plaques dans le cerveau. Cette protéine, caractéristique de la maladie d'Alzheimer, endommage les neurones et provoque leur mort, détruisant ainsi des zones entières du cerveau. David Holtzman, neurologue à l'École de médecine de l'Université de Washington à Saint-Louis, a indiqué que quand le malade présente les symptômes cliniques de la maladie, la protéine bêta-amyloïde se trouve déjà en quantité importante dans le cerveau. Grâce au test, les chercheurs ont pu quantifier le nombre de plaques de bêta-amyloïde dans le cerveau d'une cinquantaine de souris. Ils leur ont d'abord injecté un anticorps spécifique, qui a provoqué le déversement de la protéine bêta-amyloïde du cerveau dans le sang des animaux. Or, la quantité de cette protéine dans la circulation sanguine permet d'estimer le nombre de plaques présentes dans le cerveau. En effectuant une analyse sanguine, David Holtzman a donc établi la quantité de ces plaques et le degré d'avancée de la maladie. Les scientifiques espèrent maintenant appliquer ce test de dépistage à l'homme. Un diagnostic précoce permettrait aux médecins d'identifier les patients, de suivre l'évolution de leur maladie et de tester de nouveaux médicaments. A l'heure actuelle, seule une autopsie permet de conclure à la maladie d'Alzheimer. Et il n'existe aucun traitement capable de la soigner ou d'empêcher son évolution. On estime à 316 000 le nombre de Canadiens atteints de la maladie d'Alzheimer. Parmi 75 000 québécois. Catégorie(s) de cet article : Médecine et santé Aurélie Deléglise a.deleglise@cybersciences.com Dernière modification : 25/03/2002

Partage de l article :

img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________