La Secrétaire d`Etat chargée des Personnes âgées


La Secrétaire d`Etat chargée des Personnes âgées. Thematique:
RÉPUBLIQUE FRANÇAISE

La Secrétaire d`Etat chargée des Personnes âgées
Le 20 mars 2002

COMMUNIQUE

Programme de prévention et d`organisation des soins pour les personnes âgées fragiles

Bernard Kouchner, ministre délégué à la santé et Paulette Guinchard - Kunstler, secrétaire d`Etat aux personnes âgées ont présenté, le 20 mars 2002, un programme de prévention et d`organisation des soins pour les personnes âgées fragiles.

Ce programme poursuit trois objectifs :
- développer des actions de prévention répondant aux problématiques spécifiques liées à l`âge : risque de chute, dénutrition, incontinence, risques liés à la poli-médication;
- adapter la filière de soins gériatriques aux besoins spécifiques des personnes âgées fragiles, notamment pour prévenir les risques de perte d`autonomie ;
- renforcer l`exercice de la médecine gériatrique en favorisant la formation.

Les principales mesures sont :

En ce qui concerne la prévention, outre la campagne de prévention des chutes en direction des personnes âgées menées par le CFES et l`assurance maladie :
- la création de postes d`infirmières de prévention au sein de chaque service de court séjour gériatrique ;
- la réalisation d`un guide alimentaire spécifique pour le personnes âgées ;
- la réactualisation du guide " Prescrire, délivrer, administrer des médicaments destinés aux personnes âgées ", à l`usage des médecins, pharmaciens, infirmières ;
- une campagne d`information des professionnels de santé sur les bénéfices et les risques des médicaments chez les sujets âgés.

En ce qui concerne la filière de soins gériatriques, la circulaire en date du 19 mars 2002 met en place le renforcement de l`accès à des soins de proximité (médecin généraliste, consultations et pôles d`évaluation gériatriques, hôpital local), le développement des courts séjours gériatriques et des filières d`admission courtes, l`organisation de l`aval de l`hospitalisation de courte durée (retour au domicile, soins de suite et de réadaptation, hospitalisation à domicile). L`ensemble s`inscrit dans une logique de travail en réseau.

Sont notamment prévus dans ce cadre :
- la création de consultations et de pôles d`évaluation gériatriques ;
- la création et le développement de services de courts séjours gériatriques au sein des établissements de santé sièges de services d`urgence ;
- l`organisation d`une filière courte fondée sur des procédures facilitant les admissions directes dans les services.


En ce qui concerne la formation sont prévus :


- un dispositif d`incitation pour favoriser des stages de résidanat et d`internat dans les services de médecine gériatrique ;
- la création en 2002 de huit postes de chefs de cliniques assistants en gériatrie ;
- par ailleurs, une réflexion est engagée entre le ministère de l`éducation nationale et le ministère de la santé sur la formation et les modalités d`exercice des gériatres.

La gériatrie est en outre une des priorités 2002 du programme hospitalier de recherche clinique.

Enfin, les ministres ont annoncé, lors de la présentation de ce programme, la publication dans les prochains jours de la circulaire relative à la mise en œuvre du plan d`action pour les personnes souffrant de maladies d`Alzheimer ou de maladies apparentées.

Contact presse :
- Ministère de la santé : Mary Sills,
tél. 01.40.56.40.14.
- Secrétariat d`Etat aux Personnes âgées : Françoise Brisset,
tél. 01.40.56.77.24 ;

img
____________________________________________________________________________________________________________________________________________