Autres sites

 
 

Rechercher

 

La thyroïde




Thematique:
La thyroïde

La thyroïde est une glande riche en vaisseaux et est constituée de deux artères et trois veines. Elle est souvent affectée de maladies telles que la tumeur maligne ou bénigne. Elle peut aussi manifester un goitre, en augmentant de volume. Ces affections peuvent être détectées par échographie ou scintigraphie et sont bien traitées.

Description de la thyroïde

La thyroïde ou glande thyroïde est une glande endocrine située à la base du cou chez les êtres humains. Son volume est assez marqué et est témoin de la bonne stature du corps. Elle capte de l'iode dans le sang, à partir duquel celui-ci secrète des hormones régulées par la thyréostimuline (TSH) au niveau de l'hypophyse. Parmi celles-ci, il y a la triiodotyrosine (T3), la thyroxine (T4) ayant le taux le plus élevé, la thyroglobuline (Tg) et la calcitonine.

Quand la production d'hormones est en excès ou en déficit, cela traduit une maladie. Il y a aussi le goitre, les thyroïdites, le cancer.

Les symptômes

Ceux de l'hypothyroïdie se manifestent par un métabolisme modéré. Cela affecte la croissance des enfants qui perdent l'appétit, présentent une jaunisse, manquent de sommeils et pleurent souvent. Chez l'adulte, le taux de cholestérol est élevé, le rythme cardiaque ralentit, d'où une fatigue excessive. Le cycle menstruel sera perturbé chez les femmes.

Ceux de l'hyperthyroïdie se traduisent par une agressivité du sujet, des frissons avec un excès de transpiration, des battements cardiaques rapides, un goitre, une exophtalmie... Il peut aussi y avoir un érythème de la peau, un manque de sommeil ou une colique.

Les nodules se présentent sous forme de petites excroissances, gênent la respiration et font même mal. Mais la thyroïdite peut être indolore quand elle est d'origine auto-immune, aiguë infectieuse et subaigüe virale. Elle est lymphocytaire chronique également et les symptômes du cancer médullaire sont issus de la présence de nodules ou de la production de calcitonine en grande quantité.

Les remèdes

Les médicaments tels que le méthimazole sont des traitements de la thyroïde. Il faut faire attention à la dose pour éviter des risques d'effets secondaires. Les bêtabloquants comme le propanolol ne régularisent pas les activités, mais rétablissent le rythme cardiaque et l'humeur. à cela s'ajoutent des médicaments anticancéreux.

Il est également possible d'avoir recours à l'ablation de la glande par chirurgie, ce qui provoque une hypothyroïdie. Ainsi l'hormonothérapie à vie est indispensable. Le traitement par l'iode permet de prévenir la maladie, mais cela doit se faire pendant une courte durée ou au cours d'un traitement de la thyréotoxique. Un taux élevé peut en effet inhiber la sécrétion d'hormones.


Partage de l article :


Articles sur le même theme:
Saisir un nouvel article