Autres sites

 
 

Rechercher

 

troubles urinaires symptomes et solutions




Thematique:
troubles urinaires

Incontinence des adultes : de quoi s'agit-il réellement ?

Les adultes sont ceux qui souffrent le plus d'incontinences urinaires. De tels troubles peuvent avoir des effets négatifs sur la vie en communauté, mais également toucher la psychologie des victimes. Selon les statistiques, de plus en plus d'individus font aujourd'hui face à ce fléau, mais ont du mal à en parler. Cependant, il existe des traitements qui permettent de soigner de façon permanente l'incontinence urinaire.

Les symptômes d'une incontinence urinaire

Beaucoup d'individus ont des fuites d'urine occasionnelles et mineures. D'autres peuvent perdre de petites à moyennes quantités d'urine plus fréquemment. Ce dernier est plus souvent présent chez les adultes.

Les types d'incontinence urinaire comprennent :

- Incontinence à l'effort : fuites d'urine lorsque l'on exerce une pression sur la vessie en toussant, éternuant, riant, faisant de l'exercice ou soulevant un objet lourd.

- Incontinence urgente : l'individu a une envie soudaine et intense d'uriner, suivie d'une perte involontaire d'urine. L'incontinence par impériosité peut être causée par une affection mineure, comme une infection, ou une affection plus grave, comme un trouble neurologique ou le diabète.

- Incontinence par regorgement : la victime a souvent ou constamment des gouttes d'urine à cause d'une vessie qui ne se vide pas complètement.

- Incontinence fonctionnelle : une déficience physique ou mentale vous empêche d'arriver aux toilettes à temps. Par exemple, si vous souffrez d'arthrite grave, il se peut que vous ne puissiez pas déboutonner votre pantalon assez rapidement.

Peu importe le type d'incontinence dont l'individu souffre, cette dernière est dite forte lorsque cette dernière est caractérisée par des fuites abondantes à maintes reprises et l'usage d'une protection ultra performante comme les Tena Pants Maxi Large .

Consulter pour une incontinence urinaire

L'incontinence peut mener à la dépression, au dysfonctionnement sexuel et à l'isolement social des victimes. Une fois que le type, la cause, la gravité et l'impact du trouble du patient sont déterminés, la prise en charge implique des programmes d'exercices et des changements de mode de vie. Des interventions pharmacologiques et chirurgicales sont alors envisagées si l'intervention sur le mode de vie est insuffisante.

Le traitement commence par un diagnostic sérieux d'après les symptômes rapportés par le patient. L'anamnèse et l'examen devraient être axés sur l'évaluation du patient afin de déterminer le type, les facteurs sous-jacents, la gravité et les répercussions de son incontinence. Pour traiter de manière efficace ce trouble, il sera important de passer par différentes étapes dans la connaissance de l'antécédent du patient, déterminer le type d'incontinence et faire les différents tests adéquats.

Si l'incontinence est fréquente ou affecte la qualité de vie, il est important de consulter un médecin du fait que ces troubles peuvent avoir des effets négatifs importants dans la vie des victimes.

Les traitements efficaces

La consultation réalisée emmènera le médecin à proposer des traitements pour soigner efficacement le type d'incontinence dont un patient fait face. Le médecin pourrait demander d'apporter des changements simples au mode de vie actuel, de prendre des médicaments ou de subir une chirurgie. Il voudra d'abord essayer les choses qui ont le moins d'impact sur le corps.

Les soins naturels

Il existe des soins naturels qui peuvent mettre fin aux incontinences urinaires en changeant les habitudes pour les rendre moins contraignantes en vue d'arrêter de causer ces types de troubles. Les professionnels de la santé proposent dans tous les cas un changement des usages quotidiens pour voir les potentielles améliorations. Ainsi en misant sur les bons éléments à éviter, il est possible de soigner les incontinences chez l'adulte.

Par conséquent, en sachant que l'incontinence à l'effort se produit lorsque des mouvements comme éternuer ou soulever des objets exercent une pression sur votre vessie, il est recommandé d'oublier les sports intenses.

Parfois donc le fait d'apporter de petites modifications à vos habitudes quotidiennes peut vous aider à contrôler l'incontinence urinaire :

- Entraînement de la vessie : cela signifie qu'il faut contrôler quand et à quelle fréquence il vous est nécessaire d'aller aux toilettes ? Tout d'abord, tenir un journal intime 24 heures sur 24 pour noter les détails des habitudes, y compris ce que l'on boit et les ressenties avant que les fuites ne se produisent.

- Exercices du plancher pelvien : Vous avez peut-être entendu parler de Kegels. C'est une façon simple de renforcer le plancher pelvien, qui peut s'affaiblir après la procréation ou en raison du vieillissement. Il s'agit de resserrer et puis détendre les muscles, et répéter l'exercice fréquemment. Cela aide à contrôler le débit urinaire.

- Cessez de fumer : fumer fait tousser, ce n'est pas un secret en sachant que les efforts brusques du corps rendent difficile la rétention de l'urine. Lorsqu'un individu tousse souvent, les muscles de sa vessie peuvent s'irriter davantage. De plus, le tabagisme est également l'une des principales causes du cancer de la vessie.

Le médecin pourrait également suggérer de limiter la consommation d'alcool pendant la journée et d'éviter la caféine. Perdre du poids pourrait aussi aider dans le traitement.

Les traitements médicaux

Si les solutions naturelles ne peuvent pas traiter de façon permanente une incontinence urinaire présente chez l'adulte, des options médicales peuvent également être empruntées. Les soins les plus populaires et qui ont fait leurs preuves sont :

- Pessaire vaginal : si la vessie s'est affaissée, ce dispositif en forme d'anneau peut servir de support. Il sera inséré et placé dans le cabinet du médecin. Il faudra l'enlever et le nettoyer, ce qui permettra d'éviter une intervention chirurgicale.

- Médicaments : l'œstrogénothérapie substitutive, sous forme de crème ou d'anneau vaginal, aide à faire gonfler la région autour de l'urètre et à prévenir les fuites. Il peut aider les deux types d'incontinence urinaire. Des médicaments comme la pseudoéphédrine sont également parfois utilisés pour tonifier l'urètre et peuvent aider l'incontinence d'effort.

- Chirurgie : si d'autres méthodes d'aide à l'incontinence d'effort ne fonctionnent pas, la chirurgie serait la dernière méthode recommandée. Ces opérations ont des taux de réussite très élevés. Procédure d'élingage ou colposuspensionrétropubienne, la sélection de la meilleure technique est à faire selon les besoins de traitements.


Partage de l article :