La maladie de Charcot (Charcot maladie)


Thematique:

à un certain âge de la vie, dans les 40 ans et plus, toute personne peut avoir une neuropathie. Le Charcot maladie, connu sous le nom de la Sclérose Latérale Amyotrophique (SLA) ou maladie de Lou Gehrig aux états-Unis, est de cause méconnue. Elle est mortelle, mais en connaissant les symptômes, on peut y remédier, ou tout au moins, ralentir le décès.

Description de la maladie de Charcot (Charcot maladie)

Le Charcot maladie est d'origine méconnue, mais il peut s'aggraver et entrainer la mort de la personne atteinte. C'est l'atrophie musculaire qui conduit à cet état. Suite à l'affection du système nerveux, il y a aussi des répercussions sur les neurones et la moelle épinière.

Ainsi, il n'y a pas de causes propres, mais souvent, les cellules commencent à être déréglées et il y a un phénomène d'excito-toxicité, dû à la mauvaise gestion du stress oxydatif. Deux types de la maladie sont à considérer. La sporadique est la plus connue, car se présente dans le cas de nombreuses personnes atteintes. La maladie familiale, elle, ne concerne que très peu de gens atteints.

Il faut savoir que la maladie de Lou Gehrig n'est pas contagieuse, mais elle peut être héréditaire et se transmet de génération en génération ou en sautant une lignée. Ce sont les personnes âgées qui sont le plus souvent atteintes. Les deux sexes sont susceptibles d'en être victimes, mais ce sont les hommes (grands sportifs) qui risquent le plus.

Les symptômes

Tout d'abord, il est utile de savoir qu'il existe une maladie avec un nom et des symptômes avoisinants le Charcot maladie : c'est la maladie de Charcot-Marie-Tooth.

Les manifestations sont telles que le malade commence à avoir une faiblesse au niveau des bras ou des jambes. Ensuite, on notera la faible influence nerveuse, le rapetissement et la détérioration des muscles car ils ne sont plus tonifiés. La paralysie arrive petit à petit, jusqu'à atteindre les muscles qui aident à parler et avaler. Avec le temps, un respirateur artificiel deviendra alors nécessaire.

Deux formes qui se succèdent ou se développent l'une après l'autre peuvent survenir. La forme spinale atteint un membre initial et celle qui est bulbaire attaque d'abord les muscles. A un certain stade, la forme devient complète et le patient aura les deux.

Les remèdes

Le traitement pour la maladie de Charcot n'a pas encore été découvert. Ce qui est possible, c'est de ralentir la dégradation et le médicament le plus utilisé est celui nommé riluzole.

Aussi, en cas d'atteinte, on peut toujours recourir à la kinésithérapie et l'ergothérapie. Il y a aussi l'orthophonie, l'antibiothérapie et les médicamenteux adéquats.


Partage de l article :

Articles sur le même theme:
Saisir un nouvel article